Les pâtes font-elles grossir ? Féculents & Régime

Les pâtes font-elles grossir ?

Accueil > Gastronomie > Les pâtes font-elles grossir ?
Les pâtes font-elles grossir ? Plat de farfalles au pesto et tomates fraîches
Plat de farfalles au pesto et tomates fraîches
Pixabay par Pexels

À toutes les sauces et sous toutes les formes, les pâtes nous régalent. Pourtant, une fois comblés par nos tagliatelles à la carbonara ou nos spaghettis à la bolognaise, nous redoutons la balance. Alors, pourquoi dit-on que les pâtes font grossir ? Pouvons-nous en faire un allié de choix pour garder la ligne ? Décryptage.

 

 

« Qui mange des pâtes, va grossir ! »

 

Le succès des pâtes repose sur la façon dont elles sont cuisinées. La crème fraîche, les lardons, le fromage fondu, le beurre… Ces ingrédients accentuent la gourmandise, invitent à la générosité des quantités, et peuvent faire exploser le compteur lipidique du plat. Les sauces sont riches… mais qu’en est-il des pâtes ?   

La satiété que les coquillettes, macaronis, pennes et autres farfalles nous procurent, laisse souvent la sensation d’avoir trop mangé, et attise la culpabilité. Il s’agit, en réalité, du pouvoir des céréales, riches en fibres alimentaires. Les fibres ralentissent la digestion et agissent en véritable coupe-faim naturel. Et par conséquent, les pâtes aussi !

Alors, lorsque vous entendrez que les pâtes font grossir, rappelez-vous ceci : les féculents demeurent indispensables à une alimentation saine et équilibrée.

 

Au régime, doit-on bannir les pâtes et leurs sucres lents ?

 

Le terme « glucides complexes », plus communément appelés « sucres lents » entretient la fausse idée que les pâtes font grossir. Qui entend glucide et sucre, pense prise de poids. Or, notre organisme est bien plus exigeant que cela, surtout durant un régime alimentaire. Il réclame des apports énergétiques variés, que les pâtes et les céréales peuvent parfaitement combler.

 

Les pâtes font-elles grossir ?

Crédit photo : Pixabay par ulleo / 3991

 

Pour mieux comprendre, penchons-nous sur la différence entre les sucres rapides et les sucres lents. Les premiers sont des glucides simples que nous ingérons rapidement. Ils sont brûlés en fonction de notre activité physique et cérébrale, juste après leur consommation. Le glucose non-utilisé est stocké sous forme de graisse par notre corps prévoyant. Il faut le surveiller de près ! 

A contrario, les sucres lents sont plus complexes à décomposer par l’organisme, et représentent pour lui, une source d’énergie progressive et durable. Nous pouvons même rappeler que les produits céréaliers représentent le premier vecteur d’énergie, grâce aux glucides complexes qu’ils contiennent.

Il est vivement recommandé, même en cas de diète, de faire la part belle aux céréales dans vos menus quotidiens. Le corps a besoin de leurs apports nutritifs pour maintenir sa vitalité.  En rassasiant, les céréales sont même un allié de choix dans le contrôle du poids en évitant les fringales et grignotages qui réduisent parfois à néant tous les efforts pour retrouver son poids de forme.

 

Oui, Régime peut donc rimer avec pâtes ! Car pour rappel, celles-ci sont uniquement constituées de céréales et d’eau, et parfois d’œufs.

 

L’énergie est dans le pré et dans les pâtes !

 

Le corps humain puise son énergie dans son alimentation grâce à trois sources de nutriments : glucides, protéines et lipides. Nous l’avons vu, les pâtes sont riches en fibres et en glucides complexes. Toutefois, elles possèdent une troisième propriété nutritive fondamentale, puisque les céréales font partie des aliments riches en protéines végétales. Quelle que soit leur provenance, les protéines tiennent un rôle primordial dans le fonctionnement de l’organisme, le renforcement immunitaire et la régénération cellulaire. Les protéines végétales ont généralement peu de matière grasse associées. Autre pouvoir des pâtes: elles possèdent un indice glycémique bas ou modéré.

 

Conclusion : à la question les pâtes font elle grossir ? La réponse est non. Il suffit simplement d’accorder un peu d’attention à leur préparation, pour en faire un aliment gagnant côté ligne et vitalité.

 

5 astuces pour savourer une assiette de pâtes gourmande et sans grossir 

 

  • Al dente,  préférez cette cuisson : plus les pâtes sont fermes, plus la mastication est lente, la digestion progressive, et la diffusion de glucose ralentie.  
  • Les pâtes complètes, à intégrer plus souvent au menu : contenant davantage de fibres grâce au son et au germe qu’elles possèdent en plus, les céréales complètes permettent d’obtenir le sentiment de satiété plus rapidement et plus longtemps. 
  • La bonne quantité : une portion d’accompagnement correspond à 70 g de pâtes crues environ, soit 210 g de pâtes cuites, et équivaut à 250 kcal. A adapter selon les besoins de chacun.
  • Le plein de saveurs grâce aux légumes : l’équilibre de l’assiette est aussi lié à sa diversité. Les légumes en accompagnement ou une sauce veggie permet d’apporter encore plus de fibres à votre plat. Faites cuire des légumes de saisons (à la poêle ou à la vapeur) avec un bon assaisonnement, et nappez-en votre assiette de pâtes cuites. 

 

Retrouvez nos recettes de pâtes à la tomate et aux olives ou de lasagnes veggie aux courgettes.

 

Bon appétit !

Découvrez aussi
Gastronomie
Principalement composées de glucides complexes, les céréales sont l’une des...
Plat
One pot pasta aux liguines de blé dur
Plat
Un plat gourmand et généreux de lasagnes gratinées aux légumes et ricotta.
Portraits
C'est une histoire qui s'écrit, à Chambéry, depuis plus de 170 ans. Celle de...
Gastronomie
Les pâtes sont des aliments très appréciés dans le monde et le nombre de...
Gastronomie
Les formes des pâtes et leurs noms ne sont pas dus au hasard mais sont bien...