Le triticale est une céréale des temps modernes, née il y a environ 150 ans. Malgré sa jeunesse, le triticale est très apprécié des éleveurs qui le cultivent à travers toute la France. Savez-vous à quoi il ressemble ?

Qu’est-ce que le triticale ?

Le triticale est une céréale de la famille des Poacées comme toutes les céréales. Son nom vient de la fusion de « Triticum » pour blé et de « Sécale » pour le seigle. Ainsi le triticale vient des deux espèces, il en a gardé des caractéristiques propres à chacune notamment la rusticité du seigle et la productivité du blé. Cette céréale, à vocation fourragère pour les animaux d’élevage, est cultivée aussi bien en France, qu’en Europe, en Russie et aux Etats-Unis. Développée en France depuis le début des années 1980, elle représente aujourd’hui la 4ème céréale cultivée sur l'Hexagone.

 

Comment pousse le triticale ?

Le triticale a un cycle de croissance très proche de celui du blé tendre, soit environ 9 mois. Les semis se passent à l’automne. Son origine venant du seigle lui permet de s’adapter aux conditions difficiles, le triticale s’implante bien même dans des conditions difficiles. Pendant l’hiver, il patiente à un stade végétatif (uniquement des feuilles). C’est à la sortie de l’hiver que les futurs épis (regroupement total des grains serrés en haut de la tige d'une céréale) commencent à se développer au cœur des tiges, pour sortir vers le mois de mai. La moisson des grains de triticale est proche de celle du blé, elle se déroule en juin-juillet selon les régions françaises. Cette céréale est une plante vigoureuse qui s’adapte facilement aux différents sols et aux climats froids ou humides. 

Pour en savoir plus sur la plante, lire le dossier 'Le triticale"

A quoi ressemble un grain de triticale ?

Le grain de triticale est ovale, de couleur jaune clair et il mesure un peu moins d’1cm. Il est composé d’enveloppes qui protègent une amande et un germe. L’amande constitue la plus grande partie du grain et se compose d’amidon.

 

Grains de céréale triticale dans un bol - Adobe stock février 2021

Grains de triticale dans un bol - Adobe stock février 2021

 

Existe-t-il plusieurs variétés de triticale ?

En France, on dénombre environ 150 variétés de triticale sont 50 sont cultivées. Les variétés sont choisies par l’agriculteur selon leur comportement face au climat et leur résistance face aux maladies.  Les critères de rendement et richesse en protéines du grain entrent également en jeu, pour choisir quelle variété de triticale semer.

 

Comment est utilisé le triticale ?

Le triticale est une céréale très appréciée des éleveurs. Les grains de triticale récoltés servent à nourrir le bétail (vache laitière, jeune bovin, mouton, porc, volaille…) et la paille, dont la production est supérieure à celle du blé, est utilisée pour la litière. Cette céréale est généralement directement autoconsommée sur l’exploitation agricole.

 

Trouve-t-on du gluten dans le triticale ?

Oui, le triticale contient du gluten, étant donné qu’il est issu du croisement de deux espèces en contenant.

 

D’où vient le triticale ?

Le triticale est une céréale du XIXème siècle. Elle est née du croisement entre le blé et le seigle afin de tirer parti des propriétés de chaque espèce : la protéine du blé et la rusticité du seigle. Cette espèce fourragère est appréciée pour sa paille comme pour son grain. Le tout premier essai du croisement a eu lieu en 1876, mais la plante obtenue était malheureusement stérile. En France, c’est en 1983 que la première variété de triticale a été inscrite au catalogue officiel des variétés.

 

Copyright image principale : Adobe stock février 2021

à découvrir également