Pierre de Mas : testeur de nouveaux produits et variétés | Les céréales

Pierre de Mas : testeur de nouveaux produits et variétés

Passion Céréales
Publié le: 
04.02.2019

Son métier ? « C'est un peu celui d'un agriculteur en miniature », résume Pierre de Mas.

De fait, comme un céréalier, le jeune technicien sème, traite, récolte. Mais lui travaille sur de petites surfaces et avec des outils adaptés. En poste chez ARVALIS-Institut du végétal depuis 2016, il a pour objectif de « tester toutes les nouveautés avant qu'elles ne soient mises sur le marché, explique-t-il. Les agriculteurs ne doivent pas avoir à se demander si elles seront ou non efficaces, c'est notre rôle ».

Une mission passionnante aux yeux de Pierre de Mas, qui n'est pas issu d'une famille agricole. « Je découvre depuis mon entrée au lycée agricole un secteur d'activité très intéressant, où l'on peut travailler en extérieur et où les tâches à effectuer sont d'une grande diversité. »

Sur la base de protocoles, notre « agriculteur miniature » réalise donc au quotidien des essais en conditions réelles afin d'observer le comportement de nouvelles variétés, notamment de blé et d'orge. Quelle est leur résistance au froid, ou face aux maladies ? Leur rendement ? Leur vitesse de développement ? Les nouveaux fongicides ou herbicides sont également testés. Des solutions alternatives aussi, par exemple pour remplacer le glyphosate par plusieurs passages d'outils mécaniques.

« C'est aussi pour cela que j'aime mon métier : on a vraiment le sentiment d'être utile », s'enthousiasme Pierre de Mas. C'est en effet grâce aux résultats de ses expérimentations que les ingénieurs de l'institut pourront expliquer aux agriculteurs si telle ou telle nouveauté leur sera utile pour faire progresser leur exploitation.

Lire aussi : Portraits des jeunes talents de la filière céréalière

D'autres articles du même auteur
Kouign amann, spécialité régionale de Bretagne
Culture
Gastronomie
Gaufre fourrée nord-pas-de-calaisienne, pissaladière niçoise, kouign-amann...
Portraits
Ils sont présents aux quatre coins de la France, rencontrez quelques-uns des...
Vincent Bailly, 27 ans, agriculteur, Guyancourt (Yvelines)
Portraits
Vincent Bailly le reconnaît aisément : lancée en 2017, la conversion en bio de...