« La croûte, la baisure, les farcis, les miettes, les bourriols... » | Les céréales

« La croûte, la baisure, les farcis, les miettes, les bourriols... »

Farcir un légume, comme une tomate, c’est le garnir de goût, avec un reste de viande, un reste de pain et une poignée d’herbes aromatiques. Le goût des céréales, et leurs imaginaires, se nourrit bien souvent des abords, les limites des à-côtés : braise, croûte, miettes, chapelure, brûlé, comme des baisures de goûts, de connaissances de son territoire et de nos voyages.


Michel Bras - Chef étoilé - Voyage au cœur de... par passioncereales